escapades-lege-cap-ferret escapades-les cois secretssecrets_les_escapades
 

Visiter les plages du débarquement de Normandie le temps d’un week end

AccueilVisiter la FranceVisiter la NormandieVisiter les plages du débarquement de Normandie le temps d’un week end

Le temps d’un week end ou plus, visiter les plages du débarquement en Normandie représente toujours beaucoup d’émotions. On a forcément une pensée pour les hommes qui ont courageusement débarqué sur ces plages il y a maintenant plus de 72 ans. Aujourd’hui, on vous propose de découvrir les plages du débarquement de Normandie, et surtout les différentes visites historiques incontournables à proximité.

Les plages du débarquement, une histoire gravée dans les mémoires

Le 6 Juin 1944, 5 000 navires et 10 000 avions foncent vers les plages normandes. Quelques 155 000 hommes sont envoyés au combat, dans une bataille qui scellera l’issue de la Seconde Guerre Mondiale. Ces soldats venus de 15 pays différents débarquent sur 5 plages stratégiques : Sword Beach, Juno Beach, Gold Beach, Omaha Beach et Utah Beach.

Plage du débarquement

Omaha Beach est bien paisible aujourd’hui

Mémorial de Caen mur blanc

Les noms des 5 plages du Débarquement sont gravés dans toutes les mémoires

Pour faciliter la découverte, cliquez directement sur l’une des plage et découvrez les sites à visiter aux alentours :

La plage de Sword Beach, la batterie de Merville et le musée Le Grand Bunker

Sword Beach est le troisième secteur dans l’ordre de débarquement des Britanniques. Ce sont la 8ème brigade et les commandos des services spéciaux (dont 177 marins français) qui ont débarqué sur cette plage le 6 Juin. Les hommes étaient galvanisés par le son de la cornemuse d’un soldat Écossais venu combattre avec son instrument.

Il y a un site important à visiter autour de Sword Beach : la Batterie Merville.

Le soldat Bill Millin et sa célèbre cornemuse

Le soldat Bill Millin et sa célèbre cornemuse

La Batterie de Merville

La visite du site de La Batterie de Merville est un bon complément historique à ce qu’on apprend à l’école. Cette batterie Allemande a été un point stratégique du débarquement allié. Elle abritait des canons d’une portée de presque 20 km pouvant déjouer les plans du D-Day ! L’opération Overlord dépendait donc de la destruction de cette batterie qui fut désignée comme un objectif prioritaire par le commandement allié.

Aujourd’hui, cette place forte Allemande est devenue un musée très riche. Il faut absolument le visiter pour comprendre l’ampleur du dispositif allemand sur les côtes françaises. Le long d’un parcours pédagogique, on découvre les casemates des soldats qui ont été reconstituées, les canons, les uniformes…

Le point d’orgue de la visite est l’animation sonore qui se déroule dans une casemate. Cette animation reconstitue avec des sons des lumières et des odeurs le bombardement puis la destruction de la batterie Allemande ! L’expérience est déconseillée aux jeunes enfants et aux personnes sensibles.

Informations pratiques :

Tous les jours de 9 h 30 à 18 h 30 (du 15 mars au 30 septembre) et de 10 h à 17 h (du 1er octobre au 15 novembre)
Tarifs : Adultes 6, 50€ / Enfants 3,50€ (de 6 ans à 16 ans, gratuit avant 6 ans)
Durée de la visite : 1h30
Place du 9ème Bataillon 14810 MERVILLE-FRANCEVILLE
Tél : +33 (0)2 31 91 47 53 
Le site internet de la Batterie Merville

Merville battery

La batterie de Merville après les bombardements alliés

Le Musée Le Grand Bunker

Sur les plages du débarquement, ne manquez pas le musée Le Grand Bunker. Vous pourrez visiter un bunker et comprendre les postes que les hommes occupaient à l’époque. Les costumes et le matériel de la guerre permettent de s’imaginer vraiment comment était la vie dans un bunker !

Musée du Grand Bunker Normandie

Informations pratiques :

Le musée est ouvert de 10 h à 18 h (du 1er février au 31 décembre) et de 9 h à 19 h (du 1er avril au 30 septembre)
Tarifs : Adulte 7 € et Enfant 5 € (de 6 à 12 ans)
Tel : 02 31 97 28 69
Avenue du 6 juin 14150 Ouistreham
Le site internet du Grand Bunker 

Les plages de Gold Beach, Juno Beach et le Mémorial de Caen

Gold Beach est la première plage où les Britanniques ont débarqué le 6 Juin 1944, et Juno Beach la deuxième pour les Canadiens . Elles sont éloignées par environ 1,5 km de sable et forment la plus grande zone de débarquement des cinq plages de l’opération Overlord. Les combats y furent particulièrement durs.

Autours de ces plages, on trouve un lieu qu’il faut absolument découvrir. C’est le Mémorial de Caen.

Juno Beach, plage du débarquement

Des prisonniers Allemands faces aux Alliés sur Juno Beach

Le Mémorial de Caen

A quelques kilomètres des plages du débarquement de Juno et Gold Beach, le Mémorial de Caen est l’un des plus grands musées traitant de la Seconde Guerre Mondiale. Sur sa façade est inscrite une phrase qui sonne comme un message pour les générations futures :

« La douleur m’a brisée, la fraternité m’a relevée, de ma blessure a jailli un fleuve de liberté »

L'entrée du Mémorial de Caen

Le musée est un vrai trésor pour celles et ceux qui s’intéressent à l’histoire de la Seconde Guerre Mondiale. Comptez deux bonnes heures pour une visite complète.

Salle Mémorial de Caen

L’Ordre de Mobilisation Générale qui a envoyé à la guerre une génération entière de français

Les alliés seconde guerre mondiale

soldat seconde guerre mondiale

→ Il est possible de se procurer des billets à cette adresse.

Informations pratiques :

Du 26 janvier au 5 février 2016 : 9h30 – 18h00 (fermé le 1er février).
Du 6 février au 2 novembre 2016 : 9h00 – 19h00.
Du 3 novembre au 31 décembre 2016 : 9h30 – 18h00 (fermé les lundis sauf les 19 et 26 décembre).
Durée de la visite : de 3 à 4 heures
Tarifs
: Adulte 19,80€ / Tarif réduit 17€ / Famille 51€ (2 adultes et au moins 1 enfant de 10 à 25 ans)
Le Mémorial de Caen – Esplanade Général Eisenhower – CS 55026 -14 050 Caen Cedex 4
Tél : +33(0)2 31 06 06 45
Mémorial de Caen

Juno Beach et Le Centre Juno

Il est vrai que les américains se sont fièrement battus sur les plages du débarquement ! Mais, les canadiens ont eux aussi ont contribué durant la Seconde Guerre Mondiale. C’est à Juno Beach que vous pourrez visiter le Centre Juno, un musée entièrement dédié au Canada : son pays, ses valeurs, sa culture et l’aide précieuse apportée durant la Seconde Guerre Mondiale !

Informations pratiques :

Ouvert tous les jours de 10 h à 17 h (du 1er novembre au 28 février), de 9 h 30 à 19 h (du 1er avril au 30 septembre) et de 10 h à 18 h (mars et octobre)

Durée de la visite : 1h environ
Tarifs : Adulte 7 €, Enfant, 5,5€ (jusqu’à 18 ans) et Tarif Famille 22 €
Voie des Français Livres, 14770 Courseulles-sur-Mer
Tel : 02 31 37 32 17
Le site internet du Centre Juno

Le musée du Débarquement d’Arromanches et Gold Beach

Pas très loin de Bayeux, sur l’une des plages du débarquement, se trouvent les vestiges du Port artificiel d’Arromanches, autrement appelé le Port Mulberry. C’est le musée du débarquement d’Arromanches, qui explique le mieux ce que les soldats ont vécu et l’issue des combats. Vous pourrez trouver ce musée au-dessus de la plage de Gold Beach.

Le musée est ouvert tous les jours de 9 h 30 à 12 h 30 et de 13 h 30 à 17 h 30(jusqu’au 31 octobre). Pour les autres périodes de l’année, il faut se renseigner auprès du musée.
Durée de la visite : 1 h 15
Tarifs : Adulte 8 € et Enfant, Etudiant 5,90 €
Place du 6 Juin, 14 117 Arromanches
Tel : 02 31 22 34 31

Le site internet du Musée du Débarquement d’Arromanches

La plage d’Omaha Beach, le cimetière américain et la pointe du Hoc

Omaha Beach est la seconde plage normande où les Américains ont débarqué. Quand la première vague de combattants a foulé le sable à 6h35, la mer était basse. Cela a obligé les hommes à courir 500 mètres à découvert avant de pouvoir se mettre à l’abri. A 7h du matin, 58 chars américains débarquent sur la plage. A la fin de la journée, il n’en reste que trois.

vue omaha beach cimetiere americain

Omaha beach vue depuis le cimetière Américain

A proximité d’Omaha Beach, il y a deux lieux incontournables. La pointe du Hoc pour en apprendre plus sur le débarquement et le cimetière Américain de Colleville-sur-Mer, pour rendre hommage aux hommes tombés pour libérer la France.

La Pointe du Hoc à Cricqueville-en-Bessin

La pointe du Hoc est l’extrémité d’une falaise qui s’avance dans la Manche à environ 30 mètre au dessus du sol. En préparant le débarquement, les Alliés pensaient que les Allemands y avaient placé de l’artillerie lourde. Ces canons menaçaient directement les plages où le débarquement devait avoir lieu. Il fallait donc à tout prix prendre le contrôle de cette position.

pointe du hoc 03

Une ruine d’un bunker Allemand de la Pointe du Hoc

Le 6 juin, les Rangers Américains se lancent à l’assaut de la Pointe du Hoc après des bombardements intenses. La mission fut un succès malgré de lourdes pertes. En revanche, ils découvrirent que les Allemands avaient déplacé leurs canons 1 kilomètre en arrière quelques jours plus tôt.

Soldiers_resting_at_Pointe_du_Hoc

Des soldats alliés se reposent à la Pointe du Hoc après l’assaut

En découvrant l’état du terrain 80 ans après, on réalise la violence des bombardements et des combats.

pointe du hoc 01

la pointe du hoc

Aujourd’hui la Pointe du Hoc est redevenue un lieu paisible qui offre une vue splendide sur la côte. On a du mal à s’imaginer qu’un endroit aussi beau a pu être le théâtre de combats si violents.

pointe du hoc bunker grillage

La vue magnifique nous rappelle que la vie finit toujours par reprendre son cours

Informations pratiques :

Site en accès libre toute l’année et la visite est gratuite
Durée de la visite : 1h
Le poste d’observation est ouvert :
Du 1er janvier au 31 mars de 10h à 16h15
Du 1er novembre au 31 décembre de 10h à 16h15
Du 1er avril au 31 octobre de 9h30 à 17h30
La Pointe du Hoc – 14450 Cricqueville-en-Bessin

Le cimetière Américain de Colleville-sur-Mer

La Normandie compte 27 cimetières militaires. Le cimetière Américain de Colleville-sur-Mer se distingue par sa taille et son architecture. Le lieu est magnifiquement entretenu, et l’on ressent une atmosphère très particulière en s’y promenant.

cimetiere americain

Le lieu invite au recueillement

Les nombreuses tombes alignées sont impressionnantes. On peut voir le nom des soldats ainsi que leur région d’origine, c’est quelque chose d’assez émouvant.

tombes du cimetière americain

Au bout du cimetière, on découvre une vue splendide sur Omaha Beach. C’est l’espoir d’un nouvel horizon qui émerge de tout ce chaos.

cimetiere americain voilier

→ Il est possible de se procurer des billets pour visiter le cimetière américain, les plages du débarquement et le Mémorial de Caen, à cette adresse. 

Information pratiques :
La visite ainsi que le stationnement sont libres et gratuits.
Cimetière Américain de Normandie – Omaha Beach – 14710 COLLEVILLE-SUR-MER

La plage d’Utah Beach, le Musée du Débarquement et l’Airborne Museum

Utah Beach est la première plage où les soldats Américains ont débarqué. A la tête des premiers hommes à fouler le sable, le fils aîné de l’ancien président des Etats Unis Théodore Roosevelt Junior. Vétéran de la première Guerre Mondiale, âgé de 56 et ne se déplaçant qu’avec une canne à cause d’un problème d’arthrite, il avait insisté pour mener ses hommes en première ligne.

Il accomplie sa mission lors du débarquement puis lutte durant plus d’un mois sur le front normand. Il décède d’une crise cardiaque durant un dur combat pour libérer le village Normand de Méautis. Il est enterré au cimetière Américain de Colleville-sur-Mer.

A proximité de Utah Beach, on trouve deux sites incontournables pour en apprendre plus sur la Seconde Guerre Mondiale et le débarquement de Normandie : L’Airborne Museum et le Musée du Débarquement.

L’Airborne Museum à Sainte-Mère-Eglise

L’Airborne Museum se concentre sur l’histoire des parachutistes Américains largués sur la Normandie la nuit du 5 au 6 juin 1944. L’objectif était de soutenir le débarquement sur Utah Beach en prenant les Allemands à revers. Le musée se trouve dans le village de Sainte-Mère-Église où les soldats atterrirent vers 4h du matin.

Des parachutistes alliés

Des parachutistes Alliés embarqués dans un C-47

Le village de Saint-Mère-Église accueille le musée car une histoire l’a rendu célèbre. L’un des parachutistes Alliés du nom de John Steele a atterri directement sur le toit de l’église après avoir été touché au pied. Il a fait le mort le temps des combats puis a été fait prisonnier par les Allemands. Il a réussi à s’enfuir 3 jours après et a rejoint les positions alliées.

Planeur WACO US AIR FORCE

Un planeur WACO Américain au dessus de la Normandie

Airborne Museum, plages du débarquement

L’Airborne Museum expose notamment un avion C-47 et un planeur WACO unique en France. Cette visite très enrichissante permet de découvrir le matériel et les techniques des pilotes et des parachutistes de l’époque.

Informations pratiques :

Ouvert tous les jours
De mai à août de 9h à 19h
D’avril et septembre de 9h30 à 18h30
D’octobre à mars de 10h à 18h
Tarifs : Adulte 8,5 € / Enfant 5€ / Famille 8€ par adulte et 4€ par enfant (2 adultes et 2 enfants minimum)
14 rue Eisenhower – 50480 Sainte-Mère-Eglise
Tél : +33 (0)2 33 41 41 35
Le site internet du Aiborne Museum

Le musée du Débarquement

Le musée du Débarquement domine la plage d’Utah, vous ne pourrez pas le louper ! Sur le site du musée, avant d’entrer, profitez-en pour admirer les différents monuments rendant hommage aux morts pour la guerre. La visite au musée retrace le D-Day en dix étapes, une visite très intéressante et émouvante ! Et le clou du spectacle : le bombardier B26, l’un des 3 derniers bombardiers qui existent encore aujourd’hui ! Nous vous conseillons d’arriver assez tôt pour profiter pleinement de la visite. → Il est possible de se procurer des billets à cette adresse. 

Les drapeaux flottant au-dessus des plages du débarquement

Le musée du débarquement à Utah Beach

Informations pratiques :

Le musée est ouvert de 10 h à 18 h (du 1er octobre au 31 mai) et de 9 h 30 à 19h (du 1er juin au 30 septembre)
Durée de la visite : 1 h environ
Tarifs : Adulte 8 € et Enfant 4 €  (de 7 à 15 ans). Enfant de moins de 7 ans : entrée gratuite.
Musée du Débarquement 50480 Sainte Marie du Mont
Tel : 02 33 71 53 55

Où dormir pour visiter les Plages du Débarquement ?

Hôtel Best Western Le Dauphin

Durant notre visite des plages du débarquement, nous avons choisi de séjourner à l’hôtel Le Dauphin à Caen. En plein-centre ville, cet hôtel moderne propose un SPA pour se relaxer après une longue journée de visites !

Le Dauphin Caen

Best Western le Dauphin, Caen
Prix : environ 120 € la nuit
→ Réservez ici

Hôtel La Fontaine

Pour visiter les Plages du Débarquement, l’hôtel La Fontaine est l’idéal. En plein centre historique de Caen, vous pourrez visiter la ville et le Mémorial facilement !

Hôtel la Fontaine Caen

Hôtel La Fontaine, Caen
Prix : environ 75 € la nuit
→ Réservez ici

Hôtel Ivan Vauthier

Si vous aimez allier luxe, gastronomie et visites, rendez-vous à l’hôtel Ivan Vauthier ! Sauna, hammam, soins corporels, tout ce qu’il faut pour se détendre après avoir arpenté les plages du débarquement !

Hôtel Ivan Vauthier Caen

Hôtel Ivan Vauthier, Caen
Prix : environ 120 € la nuit
→ Réservez ici

 

Pour poursuivre votre visite des plages de débarquement, découvrez également notre article pour visiter le Mémorial de Caen ou le Cimetière Américain.

Et surtout n’oubliez de nous rejoindre sur Facebook. Nous y postons régulièrement des nouvelles de nos escapades !

Les mots clés qui ont amené sur cette page :

  • plage du débarquement (47)
  • LES PLAGES DU DEBARQUEMENT (26)
  • plages débarquement sites incontournables (24)
  • visiter les plages du débarquement (15)
  • les plages du débarquement en 2 jours (11)
  • plages debarquement (8)
  • les plages du débarquement circuit 3 jours (8)
  • plage debarquement (7)
  • les escapades plages du débarquement (6)
  • que voir sur les plages du débarquement (5)
Ecrit par

<p>Le magazine voyage des Escapades vous emmène à la découverte des plus belles régions de France et d’Europe le temps d’un voyage de quelques jours.</p>

Derniers commentaires
  • C’est un site historique qu’il me plairait bien de découvrir…

  • Je les ai visité avec mes parents puis avec des amis et je compte bien y retourner avec mon fils quand il sera en âge de comprendre.

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez cette escapade !

Shares